strategie sit and go

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

strategie sit and go

Message  Invité le Dim 25 Avr - 14:28

Stratégie de base des Sit'n Go
L'une des façons les plus amusantes et les plus populaires de jouer au poker en ligne, est le Sit and Go. Un Sit and Go est un tournoi qui commence dès que toutes les places autour de la table sont remplies. Habituellement, ce sont des tournois à table unique, mais il y a aussi des tournois Sit and Go à plusieurs tables. Les Sit and Go sont devenus si populaires que les casinos de brique-et-mortier ont eux aussi commencé à en organiser. Que vous jouiez au poker en ligne ou live, vous aurez besoin de connaître les bases qui se trouvent derrière l'idée du Sit and Go.

La structure du Sit and Go

Le Sit and Go de base est une affaire à une seule table, dans laquelle vous vous mesurez à neuf ou dix adversaires et où la cagnotte est distribuée entre les trois meilleurs joueurs : 50% pour le vainqueur, 30% pour le second et 20% pour le troisième. La pile de jetons de départ dépendra du buy-in et du site du tournoi. Actuellement, les sites ont tendance à donner des piles de départ plus importantes, à la demande des joueurs. Vous commencerez probablement avec entre 1000 et 3000 jetons, avec des blinds qui commenceront par des sommes situées entre 5-15 et 25-50. En général, les blinds augmentent toutes les 15 minutes au Sit and Go.



Stratégie lors des premiers tours de Sit and Go

Lors des deux premiers tours, les blinds sont en général assez bas par rapport à la taille des piles de jetons. C'est le bon moment pour tester ses adversaires. Il se peut que ce soit le moment de vous mettre en retrait et de laisser les joueurs agressifs s'assommer les uns les autres. N'oubliez pas que dans un tournoi Sit and Go, le fait qu'un joueur se fasse éliminer est un avantage bien plus grand pour vous que le fait qu'un joueur ait une grosse pile est un inconvénient. Tout ce que vous avez à faire, pour toucher de l'argent, c'est de terminer 3ème. Et lors des tours qui suivent, une bonne main contre une grosse pile peut renverser vos positions. Si les adversaires veulent mélanger, laissez-les. Bien-sûr, si vous avez une bonne main, jouez-la de façon agressive et essayez d'avoir un adversaire super enthousiaste pour vous payer.



Stratégie pour les derniers tours de Sit and Go

La période la plus critique dans un Sit and Go à une seule table, c'est lorsqu'il ne reste plus que quatre ou cinq joueurs. Personne ne veut sortir « sur la bulle ». Si bien que tous les joueurs, mis à part celui qui a la pile la plus grosse, joueront de façon très prudente. Si vous êtes la grosse pile, c'est une super opportunité pour voler des blinds. Le fait de jouer de façon agressive peut être encore plus efficace dans ces cas que dans des tournois à tables multiples parce que les joueurs ne veulent vraiment pas sortir en quatrième position. Si vous faites partie de ceux qui ont une petite pile, assurez-vous de calculer votre position en vous basant sur les blinds. Vous avez peut être moins de jetons qu'un adversaire, mais s'il est sur les blinds avant vous, il se peut que vous lui passiez devant. Si vous n'êtes pas celui qui a la plus petite pile, attendez que ça passe. Attendez une main de première classe pour faire votre mouvement. N'oubliez pas que la pression est sur la pile la plus basse. Si vous êtes la pile la plus basse, vous allez devoir agir aussi vite que possible. N'importe quel As ou paire est en général suffisant, et éventuellement n'importe quelles cartes élevées au nombre de deux, cela dépend de si vous êtes près de vous faire balayer par les blinds. Une fois qu'on arrive à l'argent, la chance joue en général un grand rôle. Soyez agressif et espérez le meilleur.


texte Ecrit par: Falstaff








Un tournoi sit and go (SNG) est typiquement un tournoi de table unique avec un horaire non déterminé. En effet : le tournoi commence quand le nombre de joueurs, suffisant s'est inscrit. Le nombre de participants est déterminé par le site et le type de jeu. Plusieurs salles en ligne utilisent des tables de 6 ou 9 personnes, et d'autres utilisent des tables de 10 personnes. Les variantes du Stud ont typiquement des places pour 8 joueurs à une table. Les mises sont comprises entre $1 et plusieurs centaines de dollars. Mais cet article parle surtout des SNGs en Hold'em de basses limites ou No limit avec des caves de $5 et $10. Les tournois de SNG multi tables sont maintenant disponibles sur beaucoup de sites.

Les avantages du tournoi Sit and Go

Ces tournois présentent plusieurs opportunités pour les joueurs : la possibilité de jouer dans une ambiance de tournoi sans y consacrer plusieurs heures ; la possibilité d'améliorer ses techniques de fin de jeu ; et la sensation agréable de gagner un tournoi sans avoir risqué beaucoup d'argent vue les basses mises. Typiquement, les SNGs payent les trois joueurs qui finissent en premier. Le premier gagne 50% de l'ensemble de prix, et le deuxième et troisième moins proportionnellement. Finir plus bas que troisième vous fait gagner de l'expérience, mais pas d'argent. Donc, notre but est de finir mieux que quatrième. En finissant troisième, nous nous garantissons un bénéfice, et nous avons plus de liberté de prendre des risques tout en jouant pour le prix.

La stratégie pour jouer les tournois Sit and Go

Cette stratégie pour le jeu des tournois SNG est divisée en fonction des niveaux des blinds. Vous devez être capable de modifier votre style pour convenir à la structure changeant des blinds de n'importe quel tournoi. Vous devez rester encore plus souple aux jeux SNG, vous changerez non seulement votre style en fonction des blinds croissants, mais aussi en fonction du nombre décroissant de joueurs à la table. Ceci est différent d'un tournoi multi table, où d'autres joueurs remplaceront ceux qui disparaissent du jeu. Vous commencerez avec une table complète, et dans l'espace d'une heure, deux ou trois tables joueurs auront été éliminés. Alors, il faut rester concentré et souple au niveau de votre style de jeu.

Les différentes étapes du tournoi : Les niveaux

Niveaux 1-3 (7-9 joueurs)
Normalement, aux premiers niveaux des blinds (1), au moins un joueur jouera tapis et perdra la pluspart du temps. Ensuite, sauf esception, ce sera un jeu particulièrement décontracté durant les niveaux 2 ou 3.


L'idée du jeu à ces premiers niveaux est de jouer serré. Restez agressif quand vous avez de bonnes mains, mais exercez votre prudence tôt dans le jeu. Méfiez vous surtout de la surestimation de vos mains, et soyez prêt à coucher presque n'importe quelle main sur une relance. Relancez pré-flop avec A-A, R-R, D-D, A-R, et c'est tout. Il est souvent sage de coucher tout de suite la plupart des autres mains. Une des mains les plus surestimées dans ces tours de mise est A-10, assorti ou déapareillé. Ne consacrez pas trop de jetons aux mains comme A-7, A-5, A-V ou n'importe quelle autre main spéculative.

Vous pouvez effectuer quelques entrées tardives dans les pots non relancés avec des mains spéculatives, comme des cartes consécutives assorties, ou des paires moyennes. Mais soyez prêt à vous coucher au premier indice de la force supérieure de vos adversaires. L'accumulation des jetons à ces premiers niveaux vous rend dominant, mais ce faisant, vous devenez aussi une cible. Il est plus intéressant de rester un observateur discret, observant le jeu des autres, la croissance et décroissance de leurs jetons, et leur disparition éventuelle. N'oubliez pas que les joueurs qui finissent aux positions quatre à neuf reçoivent la même chose : RIEN DU TOUT. Evitez ces mains spéculatives sauf si vous avez une main superbe et la possibilité de casser un adversaire. Votre but est de survivre.

Vous allez arriver à la bulle du tournoi


Niveaux 4-6 (3-6 joueurs)
Ou comment sortir de la « bulle » (période du tournoi située juste avant l'entrée des joueurs dans les places payées). La patience est importante ici, parce qu'aux SNGs de petites caves, vos adversaires feront moins attention à leur image à la table et ils appelleront au dernier tour de mise quand vous vous aurez avec une main superbe, même si vous avez joué très serré.

Continuez à les éviter. Esquivez les grandes piles de jetons. Ne vous énervez pas quand ils vous volent vos blinds, et ne vous sentez pas obligé de défendre vos blinds avec des mains médiocres. Les blinds sont encore assez bas, et si vous n'avez commis aucune faute, vous avez probablement encore 8-10 fois le grand blind, ce qui est plus qu'assez pour jouer un poker solide dans un tournoi de table unique.

Dans un tournoi sit and go le secret : Garder votre calme tout en changeant de vistesse

A ces niveaux, cependant, vous devriez changer de vitesse et commencer à voler quelques blinds. Les tentatives de vol à partir du bouton est une technique solide ici, tout comme les grandes relances à partir de n'importe quelle blind, si vous évitez des défis contre des joueurs ayant de grandes piles de jetons. Il faut aussi se méfier des joueurs qui sont courts car ils voudront vous casser si vous les doublez. Oui, profitez de toute opportunité d'éliminer un adversaire, mais attention à la possibilité qu'un joueur avec une petite pile se sente peut-être bien sur le au pot et que vous le re-relancez avec un d'A-10 pré-flop. Vous n'êtes pas obligé de jouer beaucoup de mains. En fait, le moins de mains vous jouez, le mieux c'est. Je ne joue généralement pas plus de 23% de mes mains (y compris les blinds) avant d'être plein aux as en terme de jetons. En général, vous ne devriez pas appeler une relance ou une re-relance sauf si vous êtes prêt à jouer tapis avec votre main, parce que ce sera souvent le cas lors d'une main potentiellement haute en action.

Quand vous en êtes à quatre joueurs, si vous avez bien joué jusqu'à là, vous devriez être troisième ou deuxième au niveau jetons, avec à la table une grande pile (50% des jetons en jeu) et une petite pile (5-8% des jetons en jeu). Si vous avez le bon timing, vous pouvez ôter cette petite pile et puis faire de l'argent. Une fois qu'il ne reste qu'un joueur entre vous et les places payées, le joueur à la grande pile commencera à jouer très agressivement, alors attention à ne pas mettre trop de jetons sur des mains médiocres. Attendez une opportunité de voler les blinds, et forcez la petite pile à faire une bêtise. Normalement, dans l'espace de quatre mains, la bulle sera éclatée et les trois joueurs qui restent seront dans l'argent. Votre but est d'être parmi eux.

Vous arrivez aux places payées du tournoi : vous êtes dans l'argent


Vous êtes arrivé jusqu'à l'argent. Votre but est atteint : vous êtes maintenant entré dans les bénéfices pour ce tournoi. Maintenant vous devez changer complètement d'attitude et devenir hyper agressif. Votre mine à la Dan Harrington se transforme en Gus Hansen, ce qui surprendra sans doute vos adversaires. Avant, vous jouiez pour l'argent, maintenant vous l'avez. Jouez alors pour gagner.

Les relances pré-flop agressivse sont la bonne solution ici. Les mains qui étaient injouables avant valent maintenant des relances de quatre fois le grand blind. Vous dévoilerez très peu de mains lors des dix premières mains après l'éclatement de la bulle, parce que si vous n'avez rien, vous allez vous coucher pré-flop. Mais les cartes consécutives de même famille, n'importe quelles deux cartes avec visage, n'importe quel As avec un kicker moyen (7 ou plus) ou un As assorti sont des mains à relancer. Si on vous re-relance, couchez vous immédiatement, sauf si vous avez une main superbe. N'ayez pas peur de pousser tapis au-dessus d'un relance, surtout contre une autre pile moyenne. Il n'aura certainement pas pris la même décision que vous et jouera toujours pour l'argent. Votre but maintenant est de gagner - point final !

Vraiment, ne dévoilez pas tout de suite vos mains ici. Vous voulez faire croire aux gens que vous n'avez rien quand vous avez la meilleure main, et que vous avez la meilleure main quand vous n'avez rien. Résistez à la tentation de montrer vos cartes quand votre adversaire se couche ; vous devez donner le moins d'information possible.

Les exceptions arrivent lorsque vous avez des chances massives de « tilt » chez vos adversaires. Ceci est un concept que j'ai tiré des livres de Phil Gordon. Si vous avez une grande possibilité de mettre un adversaire solide en état de « tilt » (l'état de jouer en fonction de ses émotions), en montrant un bluff total, allez-y et montrer votre Marteau (7-2 dépareillé).

Il est temps de monter votre agressivité

Il n'est pas proposé de relancer toutes les mains, ni de jouer tapis à chaque fois que vous avez un As. Élargissez simplement votre gamme de mains jouables, poussez avec vos mains faibles autant que vous le faites avec vos mains fortes. Vous serez toujours obligé de soigner votre prise de décisions, surtout quand vos adversaires en auront marre de cette technique et vous re-relanceront tapis. Dans ce cas, c'est le moment de vous coucher et de resserrer votre style pour quelques mains.

L'idée à retenir est que pendant les premiers niveaux, votre objectif est de rester discret, d'accumuler quelques jetons pour vous installer dans le jeu, et d'atteindre les places payées. Mais une fois que vous avez encaissé, c'est le « full tilt boogie » jusqu'à ce que vous ramassiez le dernier pot pendant que les autres se demandent où est passée leur avance de jetons.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum